Combiner jeûne et sport : est-ce une stratégie payante ?

Vous pratiquez une activité physique régulièrement ? Vous recherchez une nouvelle méthode pour améliorer vos performances ? Et si vous expérimentiez le jeûne ? Cette pratique a le vent en poupe, et de plus en plus dans le milieu sportif, car elle contribue à booster le corps pour plus de résultats. Et en plus, elle fait du bien à la santé. Point de vue dans ce nouvel article sur l’intérêt d’associer jeûne et sport.

Jeûne et sport : une alliance vertueuse au service du bien-être physique

Le jeûne : une source de santé

En introduction, rappelons que le jeûne est de plus en plus pratiqué en raison de ses bénéfices pour l’hygiène de vie globale. Grâce à la mise au repos du système digestif, le jeûne du type Buchinger a le mérite de chasser les toxines et d’assainir en profondeur les cellules de l’organisme. Les résultats se font ressentir très rapidement par un regain d’énergie. Sur la durée, il améliore l’état général et diminue certains troubles à condition d’entretenir un mode de vie sain. Les sportifs produisent de l’acide lactique, un déchet acide, lors de l’effort musculaire ; il est donc essentiel pour eux de bien s’hydrater pour éliminer ces toxines et privilégier une alimentation basique pour rétablir l’équilibre acido-basique. Le jeûne exerce donc un nettoyage particulièrement utile en cas d’activité sportive soutenue et régulière.

En général, les sportifs sont soucieux de leur santé et donc à l’écoute d’une telle pratique. Certains sont curieux et s’y intéressent de façon fortuite tandis que d’autres l’expérimentent sérieusement, motivés par les atouts de cette association jeûne et sport. L’ex-joueur de tennis Yannick Noah est un fervent adepte et réalise deux séjours par an pour entretenir sa forme.

Jeûner pour améliorer les performances sportives

Le jeûne peut avoir un intérêt en amont d’épreuves physiques intenses ou pour améliorer ses résultats en routine. Cette formule est intéressante notamment pour les sports d’endurance comme le marathon ou le sprint au cours desquels le corps brûle rapidement ses réserves de sucre et de glycogène avant de puiser dans les graisses. Lorsque votre organisme est habitué à jeûner, il s’adapte d’autant mieux à un challenge sportif. Retenez qu’une fois qu’il est nettoyé en profondeur, qu’il a refait le plein d’énergie, son fonctionnement global est optimisé. Il est donc plus à même de construire du muscle.

Pour quels sports est-ce adapté ?

La méthode est recommandée pour les activités d’endurance (course à pied, cyclisme…), la gymnastique, la danse et l’haltérophilie qui demandent un effort physique intense. En associant jeûne et sport, soyez vigilant à ne pas tomber dans des excès pouvant conduire à des conduites alimentaires risquées par objectif de perdre du poids trop rapidement. Les conséquences pourraient être nocives par épuisement du corps. 

Attention : un stage de jeûne de plusieurs jours n’est pas anodin. Il est donc conseillé de consulter un professionnel de santé ou un naturopathe afin de vérifier qu’il convient à votre physiologie et à votre vitalité du moment. Sans nécessairement retenir une formule de 7 jours, vous pouvez commencer par un jeûne de 24H et augmenter ensuite la durée. Il est possible aussi de jeûner chez soi en étant encadré à distance. Lors des premières expériences, vous pourrez ressentir des effets secondaires, comme de la fatigue, des maux de tête, des nausées… C’est bon signe : votre corps réagit, l’exprime tout en se purifiant.

Jeûne intermittent : une méthode simple plébiscitée par les sportifs

Le jeûne intermittent, appelé également fasting, apporte aussi des bénéfices. Il consiste à ne pas manger pendant 16 heures, ce qui réduit à 8 heures les plages horaires au cours desquelles vous vous nourrissez. Très concrètement, vous sautez un repas, le dîner ou le petit déjeuner. Cette méthode est douce et a l’avantage de s’intégrer facilement au quotidien. De nombreux sportifs s’y adonnent avant tout pour la vitalité qu’ils en retirent. Le jeûne intermittent est reconnu pour perdre du poids sur le long terme. Pour les grands sportifs qui doivent rester dans une catégorie pondérale, le fasting les aide à optimiser leur poids.

Les études portant sur le lien entre jeûne et sport sont peu nombreuses ; la recherche scientifique dans ce domaine doit donc être encore approfondie. Pour autant, certaines conclusions sont d’ores et déjà intéressantes à découvrir.

S’agissant de musculation, des travaux ont mis en évidence que le fasting n’entrave pas la prise de masse musculaire et tendrait à faciliter la perte de graisse et de poids. Sans surprise, d’autres bénéfices pour la santé ont été mis en évidence comme une meilleure gestion de la glycémie et une baisse de l’inflammation du corps. Des analyses laissent également entendre que les pratiquants du jeûne intermittent devraient faire de la musculation pour préserver leur musculature.

Pour les sports d’endurance, il n’y aurait pas d’impact significatif de ce type de régime sur les performances des coureurs ; pour les cyclistes, une perte de masse grasse est observée sans perte musculaire avec en conséquence une hausse du ratio puissance/poids. Des paramètres de santé s’avèrent aussi favorables comme constaté pour la musculation.

L’idée de cette méthode vous tente ? Voici quelques conseils pour l’optimiser : essayez d’être régulier en l’adoptant une fois par semaine et le même jour. Votre organisme développera d’autant mieux les mécanismes à l’œuvre face à la privation de nourriture. Par cette rigueur, vous capitalisez dans la durée sur les bénéfices du fasting.

Pour conclure, l’association Jeûne et sport, via différentes formules, est intéressante à expérimenter et à intégrer dans la durée si elle convient bien à votre équilibre. Elle s’inscrit dans une démarche globale d’amélioration du bien-être ; alors, gardez en tête deux conseils clés : écoutez votre corps avant tout (le jeûne apporte de la vitalité mais n’est pas adapté à un métabolisme fatigué ou trop sollicité) et veillez en parallèle à entretenir une alimentation saine et équilibrée, indispensable pour optimiser votre pratique sportive.

Vous souhaitez vous documenter sur d’autres techniques de santé naturelle ? Découvrez les articles du blog de Jeûne & Bien-être.

Nos derniers articles