C’est décidé, nous partons au grand air
Manière de fuir cette drôle d’atmosphère
Ce sera un jeûne en Drôme, dans un château
Le but : ne rien manger et ne boire que de l’eau
Un programme pas banal qui fait un peu mal,
Mais excellent pour la flore intestinale !
À peine arrivés, la fée Christelle nous prend le pouls :
svelte, élancée, gracieuse, elle est toute à nous.
Pratiquant conseils et moult conférences,
Avec une énergie qui appelle notre confiance.
Un peu plus tard la reine Isabelle surgit, et dans un élan généreux,
Nous offre un panel de sourires lumineux.
Elle ne s’arrête pas là : comme son chant est son vrai roi,
Elle n’a de cesse de nous faire partager ce qui la fait vibrer :
Chanter, chanter, chanter !
Les pieds bien ancrés, le torse ouvert,
Afin que la note s’envole, absolue et claire.
Sous l’œil du roi Thibaut, qui la regarde, énamouré…
Mais qui, penché sur son piano, ne l’empêche pas
De nous faire chaque soir un concerto.
Puis le lendemain, sac au dos, il nous emmène en randonnée
Nous désignant, infatigable,
le barrage d’un castor, la forme d’un torrent, la tête d’un sanglier
que Prune, furetant ici et là, a déniché.
Randonnées rythmées par des cuillers de miel,
des gouttes de lavande ou d’épinette, c’est vraiment la fête !
Entourés d’amis bienveillants, ce jeûne étrangement fut un régal,
Nourri d’écoutes, de baisers, de câlins, c’était… divin !
Que souhaiter d’autre pour nourrir notre âme
Et donner à notre cœur une nouvelle flamme ?

MERCI

X