Composer sa liste d’aliments détoxifiants

Faire une à deux détox par an est recommandé afin d’éliminer les déchets accumulés dans le corps. Elles sont bénéfiques pour se régénérer et soutenir le fonctionnement des organes, tout particulièrement le foie. Au-delà de ces cures, vous souhaitez prendre soin de votre hygiène globale tout au long de l’année ? Pourquoi ne pas installer de nouveaux réflexes alimentaires ? Nous avons élaboré pour vous une liste d’aliments détoxifiants, composée d’une sélection de plantes, de légumes et de fruits à consommer en routine pour entretenir votre forme.

Pourquoi nettoyer son corps avec des aliments dépuratifs ?

L’alimentation moderne est loin d’être équilibrée : si vous ne prêtez pas attention à la qualité de votre assiette, vous ingérez chaque jour des nutriments indigestes, acidifiants et potentiellement nocifs : viande rouge, céréales raffinées, graisses saturées, produits laitiers, alcool, sucre, plats industriels… Ils fragilisent en plus l’équilibre acido-basique, si précieux pour vous maintenir en bonne santé. D’autres sources vous intoxiquent également : cigarettes, prise de médicaments, pesticides, produits chimiques volatiles, etc. Nous vivons dans un environnement pollué.

Le corps est équipé pour faire face grâce à ses organes émonctoires. Deux d’entre eux sont essentiels, le foie et le rein, assurant le filtrage et l’élimination des toxines. Mais en cas d’excès, l’organisme est débordé et finit par s’épuiser : il ne sera alors plus en capacité de se débarrasser des surcharges stockées. Une fragilité s’installe peu à peu, se traduisant par des maux plus ou moins explicites : migraines, troubles digestifs divers, manifestations cutanées, fatigue chronique… Sur le long terme, l’encrassement général des tissus et cellules peut induire des pathologies plus ou moins graves.

Est-ce une fatalité ? Non. Il est possible de s’en prémunir, d’une part en changeant d’ habitudes nutritionnelles et d’autre part en accompagnant le travail de détoxination du corps grâce à des aliments ciblés, aux effets purifiants.

D’une manière générale, retenez que le foie est l’un des organes clés. Dès qu’il présente des marques de faiblesse, c’est tout votre équilibre qui en pâtit. Prenez-en soin toute l’année, en plus des détox ponctuelles ou de stages de jeûne éventuels.

Liste des aliments détoxifiants à connaître

Le pouvoir des légumes et des plantes pour chasser les toxines

Artichaut

Il représente l’un des remèdes privilégiés par la naturopathie pour assainir le foie. La cynarine, contenue dans ses feuilles, stimule la vésicule biliaire qui produit davantage de bile favorisant ainsi l’évacuation des lipides. La digestion est par ailleurs améliorée, ce qui permet de réduire les problématiques de constipation.

De plus, cet aliment est très complet. Il possède des atouts anti-oxydants, amincissants en raison de son effet coupe-faim ; ses vertus sont également diurétiques et nutritionnelles compte tenu de sa teneur en vitamines et minéraux.

Conseil : l’artichaut connaît sa pleine saison entre les mois de mai et juillet. Consommez-le sans modération.

Radis noir

Ce légume-racine est un allié très efficace pour soutenir la fonction hépatique. Il bénéficie tout comme l’artichaut d’une propriété cholérétique, accentuant la sécrétion de bile par le foie. En raison de son impact très puissant, il est souvent associé aux cures detox, notamment sous forme de compléments alimentaires. À noter qu’il est déconseillé en cas de calculs biliaires ou de problèmes gastriques.

Conseil : prenez l’habitude de rajouter de temps en temps du radis noir dans vos salades ou découpez le en petites tranches pour agrémenter vos apéritifs. Une fois habitué au goût piquant, vous finirez par l’apprécier. (Il se consomme surtout à l’automne et en hiver.)

Pissenlit

Le pissenlit est une plante très bénéfique au nettoyage hépatique, en raison de son action cholagogue qui favorise la contraction de la bile. Il agit de façon globale pour corriger les déséquilibres du foie et le décongestionner. De plus, il contribue à drainer le système urinaire par ses qualités diurétiques.

Conseil : le printemps est la saison du pissenlit, l’occasion de vous régaler avec une bonne salade assaisonnée. Vous pouvez aussi effectuer de temps en temps des cures de pissenlit en infusion d’une dizaine de jours (les plantes en sachet sont vendues dans tous les magasins bio).

Betterave

Riche en flavonoïdes et bêta-carotènes, ce légume facilite le fonctionnement global du foie et participe aussi à l’élimination des toxines. Il peut se consommer régulièrement et tous les jours lors de la cure dépurative. Mangez-le en salade de crudités ou en jus frais. Il est doté par ailleurs d’un fort potentiel antioxydant.

Sélection de fruits pour soutenir le travail de détox

Citron

Parmi la liste des aliments détoxifiants figure le citron qui soutient la production de bile et le travail de digestion. Il est pourvu de vertus diurétiques, ce qui facilite l’évacuation des déchets par les reins. Il est conseillé de faire une cure de 3 semaines deux fois par an, au printemps et au début de l’automne. Buvez du jus de citron chaque matin dans un verre d’eau tiède à jeun.

Sachez que le débat autour des soi-disant propriétés alcalinisantes du citron n’est pas tranché. Celui-ci est un acide léger, mais selon nous, le corps n’est pas toujours en capacité de le transformer en une base alcaline. Cela dépend du tempérament de la personne et de son niveau de vitalité. Prenant le parti de la mesure, nous conseillons le citron en cures ponctuelles, mais pas continuellement, au risque sinon de devenir une source d’acidité pour l’organisme.

Pomme

La pomme (bio) est un excellent fruit pour la santé. Elle stimule et décongestionne les cellules du foie. Elle présente également une action dépurative générale. Elle est souvent choisie lors des monodiètes. Consommez là sous différentes formes ; si vous utilisez un extracteur de jus, veillez à ne pas réaliser des cures trop longues car l’extracteur retient les fibres, ce qui contribue à augmenter l’indice glycémique du jus final.

Pamplemousse

Au-delà de sa richesse en vitamines et en antioxydants, le pamplemousse est un purifiant hépatique et biliaire. Prenez l’habitude d’en manger, mais si vous prenez des médicaments, renseignez-vous sur les interactions possibles avec ces derniers.

Cette liste d’aliments détoxifiants vous inspire ? Il ne vous reste plus qu’à vous rendre dans votre magasin pour réaliser vos achats et varier les plaisirs selon les saisons. Ces évolutions en vue de purifier votre corps pourraient d’ailleurs impulser en vous un nouvel élan pour transformer en profondeur votre alimentation. Nous vous donnerons des conseils dans d’autres articles à venir !

Nos derniers articles

X